© Copyright 2008-2018
afnart.com

 

Les œuvres de Geneviève Goussaud-Falgas

 

 

 

 

 

Les oies sauvages

Une famille française en Tunisie (1885 - 1964)
   

Lorsqu'elle arrive en France en 1958, après l'indépendance de la Tunisie, Geneviève Goussaud-Falgas est bien décidée à tourner la page : cette époque coïncide avec son entrée en faculté, à Toulouse, et elle veut construire sans nostalgie sa nouvelle existence.

Le hasard, quarante-six ans après, la ramène en Tunisie pour un bref séjour de travail. C'est alors que le passé ressurgit avec force : ses souvenirs, ses questionnements souvent, font revenir à la surface sa vie d'autrefois dans une région agricole à l'intérieur du pays.

De ce retour est né un impérieux besoin : faire revivre, autour de sa propre expérience et à travers sa famille, l'univers disparu de l'émigration européenne en Tunisie. Une histoire d'hommes et de femmes pris dans les tourbillons de l'époque coloniale puis de la décolonisation : tels des oiseaux migrateurs, oies sauvages ou grues cendrées, les uns vécurent les élans du départ, les autres les vols du retour.

Le caractère singulier de la trame historique, l'évocation de personnages forts ou pittoresques, la qualité de l'écriture donnent à ce texte très riche où s'entrelacent le présent et le passé une allure de saga.

 

 

Retour à la bibliothèque